Lifestyle

Le rituel de la sauge : fumigation

Le titre de cet article peut vous paraître un peu mystique et vous laisser dubitatif. Mais je tenais à vous parler du rituel de fumigation à la sauge pour deux raisons :

  1. Je connais cette pratique depuis très longtemps, je ne sais plus d’où ni de qui je la tiens. En discutant, il y a quelques mois avec des amis, je me suis rendu compte que je n’étais pas la seule à la connaitre et à y croire.
  2. Mon récent voyage en Californie m’a fait prendre conscience de la popularité de cette pratique. La-bas vous pouvez trouver tout le matériel pour la fumigation absolument n’importe où ! Dans les concepts stores branchés de San Francisco, au Market place de Los Angeles ou encore au fin fond du désert de Mojaves dans la petite épicerie du village de Shoshone.

Le « Bien être chez soi » est un élément essentiel pour garder le moral au plus haut, mais bien souvent on a tendance à le mettre au second plan. On finit par s’échapper de notre foyer en préférant courir les cafés cosy ou en allant squatter chez les copains. Je vous propose un rituel pour reconquérir votre home »sweet » home.

Qu’est ce que le rituel de la sauge ?

Ce rituel fait appel à la fumigation de la sauge blanche .
Il s’agit de créer la combustion de végétaux produisant des vapeurs chargées des principes actifs de la plante. La fumigation se pratique dans un endroit fermé pour que la fumée puisse baigner les lieux, ensuite il faut évacuer la fumée par une fenêtre.

Cette pratique vient des Amérindiens qui utilisent la sauge blanche « Salvia apiana » comme plante sacrée. Cette dernière pousse dans le sud-ouest des États-Unis (Californie) et dans le nord-ouest du Mexique.
Ses feuilles argentées sont toutes douces et recouvertes de fins spores, leur donnant au toucher une peau de pêche.

On attribue à la sauge de forts pouvoirs de purification pour le corps, l’esprit ou le lieu souhaité. Elle est reconnue pour sa propriété antiseptique.

Je comprends que pour les plus sceptiques cela peu s’apparenter à jouer à Sabrina l’apprentie sorcière, mais il faut savoir que les rituels de fumigation sont présents dans chaque culture! Par exemple faire brûler de l’encens est à l’origine un rituel de purification par fumigation.

Pourquoi faire un rituel de purification à la sauge Blanche ?

Je fais appel à la sauge lorsque j’emménage dans un nouvel appartement. Je crois que les lieux où nous vivons conservent les énergies négatives et positives de leurs habitants. Ils sont chargés de nos histoires, de rancœurs, de tristesse, mais aussi d’amour, de joie et de bonheur. En faisant le rituel de la sauge je chasse tout le négatif et débarrasse le lieu de l’éventuelle charge « émotionnelle » de ses précédents occupants. C’est un peu comme une version super puissante de l’aération quotidienne de la maison. Pas de panique, pas besoin d’être une adepte Wicca ou un chaman pour en ressentir les bien faits.

Plus récemment, j’ai rapproché la fumigation avec ma pratique du yoga et de la méditation. Le rituel de la sauge peut être occasionnellement un bon complément à ces pratiques. Avant ou en fin de séance, il favorise la relaxation et apaise les tensions. Attention tout de même à bien garder une fenêtre ouverte pour que la fumée puisse s’échapper.

Enfaîte ce rituel est très personnel, tout le monde ne le pratique pas au même moment. Certains y font appel après une grosse dispute, une séparation ou une perte. D’autres l’utilisent sans raison particulière, juste lorsqu’ils en ressentent un besoin de renouveau ou pour célébrer un solstice.

Comment faire le rituel de la sauge ?

Avant de vous expliquer le processus très complexe du rituel, non je rigole c’est très simple, pas besoin d’apprendre d’incantation même si tu as l’âme d’une sœur Halliwell .

Je voudrais remercier Audrey d’avoir été ma directrice artistique pour les photos qui illustrent cet article, et à Eustache le chat-man (tu l’as ou tu l’as pas ?) pour m’avoir laissé purifier sa nouvelle demeure.

Ce qu’il vous faut :

Un bâton de sauge. C’est très facile de s’en procurer, plusieurs boutiques en ligne le propose, on peut aussi le trouver dans certain magasin bio. Pour les plus organisés, vous pouvez le créer vous même mais il faudra attendre plusieurs semaines pour qu’il sèche avant de pouvoir l’utiliser.

Un contenant pour récupérer les cendres et éviter qu’elles s’éparpillent dans la maison.

Des allumettes pour enflammer le bâton de sauge.

Pour commencer vous pouvez penser à un mantra ou une intention positive pour votre maison. Ce n’est pas obligatoire, mais cela fait toujours du bien d’avoir une pensée positive pour son lieu de vie. Si vous ne savez pas quoi dire, suivez tout simplement votre instinct.

Allumez le bâton de sauge, attendez quelques minutes qu’il se consume un peu puis soufflez délicatement dessus pour épaissir la fumée.
Placez le contenant dessous pour que les cendres de la combustion ne tombent pas n’importe où. Diffusez la fumée dans toutes les pièces. Une fois que la fumée est venue purifier chaque recoin de la maison, ouvrez une fenêtre pour l’évacuer avec toute la négativité dont elle est imprégnée.

Attention, il ne faut pas enfumer les pièces jusqu’à ne plus pouvoir respirer, cela est dangereux et absolument inutile dans le rituel. On n’oublie pas que le but est de rendre plus agréable votre intérieur, pas de le transformer en bar à chicha !

Le bâton de sauge est assez long à se consommer, vous pouvez arrêter sa combustion dès que vous le voulez et le réutiliser plus tard.

Maintenant que votre intérieur est purifié vous pouvez réinvestir les lieux. Faire un ménage de printemps, investir l’espace avec des plantes ou une nouvelle déco, ou tout simplement vous détendre dans votre canapé. Peut être même que la sonnette va retentir pour laisser apparaître derrière la porte vos potes en quêtes d’un lieu cosy. Pensez à leur partager l’article !

One Comment

  • Jade

    Coucou !
    Ca fait plaisir de lire ce genre d’articles ^^ Moi personnellement, pour l’instant j’utilise du palo santo pour purifier mon espace. J’ai pas ressenti le besoin de l’utiliser beaucoup, mais je trouve que c’est un bon accompagnement quand on a besoin de faire partir les mauvaises énergies, comme tu le dis 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *