Travel

Quatorze jours en Californie

Il y a un peu plus d’un an, mon amie Camille partait pour une nouvelle aventure au Canada. Avec elle nous avions fini par former un trouple (un couple + un ou une de leur pote tellement souvent chez eux qu’il l’ont adopté). Je savais déjà que je la reverrais dans un an, mais je ne savais pas encore où. Pour dire au revoir à 2018 et débuter l’année 2019 nous avons retrouvé Camille et Phil, son chéri canadien, en Californie.

carnet de voyage et souvenirs californiens

Présentation de la team « french connection »

(comme dit Phil !)

Alex : mon fidèle compagnon, mon amoureux, pro de la technologie et ami des aigles (une découverte du voyage, comme quoi on ne connait jamais vraiment les gens).

Camille: ma meilleure pote du bout du monde, la photographe romantique du blog Hot chocolate, please !

Phil : notre Baby driver québécois, l’amoureux de Camille et mon acolyte de café !

Jéromine : c’est moi !

C’est un super voyage que nous avons décidé de faire sous la forme d’un Roadtrip, c’est un des meilleurs moyens pour vivre l’aventure dans l’ouest américain (on a pensé au chevaux aussi façon cow-boy, mais bon pour 2 semaines c’est pas super confort !).

Notre itinéraire

Nous somme arrivés à Los Angeles le 28 Décembre 2018, après 12 heures d’avion, une escale, trois films, dix parties de solitaire, un livre et beaucoup de musique!

Los Angeles: quatre jours

Death valley: deux jours

Nevada: une nuit

Sequoia Park : une nuit

Yosemite valley: deux jours

Monterey & Carmel-by-the-sea : deux jours

San Francisco : quatre jours

La ville, le béton, les néons, les palmiers, le désert, la montagne, les lacs, les champs d’orangers et de citronniers, la mer, les falaises, les plages, le soleil, la neige … on aura tout eu !

carnet de voyage

Le budget

Pas facile d’évaluer le budget pour un tel voyage, cela va beaucoup dépendre de votre façon de voyager et des envies que vous aurez sur place . Nous avons commencé à mettre de l’argent de côté un an avant, en prenant nos billets d’avion dès l’ouverture des vols. Cela nous a permis de faire une belle économie sur le prix du billet et de répartir ainsi nos dépenses sur plusieurs mois (plus facile à gérer pour nous).

Petite astuce: vérifiez aussi les prix des avions sur différentes villes de départ et d’arrivée, par exemple depuis la France arriver et repartir de Los Angeles ou de Las Vegas coûte moins cher que depuis San Francisco.

Malgré notre déconvenue devant l’entrée fermée et gardée de Séquoia Park, le « Shutdown » nous a fait faire quelques économies. L’entrée des parcs nationaux étant gratuite pour certains : Death Valley, Yosemite Valley… Attention ! Hors « shutdown » l’entrée est payante. Je vous conseille le pass « America the beautiful », pour 80 $ vous avez accès à tous les parc nationaux pendant 1 an. Il est valable sur l’entrée d’une voiture pour 4 personnes.

Challenge supplémentaire dans l’organisation, la conversion de nos différentes devises : euro, dollar canadien, dollar américain. Un dollar américain vaut 1,34 dollar canadien, et 0,88 euro (taux de 2019). Pas si simple de tenir les comptes avec autant de différences ! Camille à mis en place un tricount pour nous aider à mutualiser les premières dépenses. C’est une bonne solution lorsque vous vous lancez dans une aventure entre amis. Vu que les plus gros postes de dépenses(voiture , logement et entrés des parcs et activités ) avaient été réglé en amont, chaque couple a géré son budget indépendamment une fois sur place.

Quand tu voyages avec un Canadien…

Pas de roadtrip sans voiture

Une « Nissan Rogue » en guise de carrosse, avec les sièges chauffants !!! Ça a l’air gadget comme ça, mais après plusieurs heures de route c’est très appréciable. Ce modèle de S.U.V ou V.U.S comme disent les canadiens (bisous les copains !) permet d’accéder à tout type de route & est suffisamment grand et confortable pour 4. Nous avons décidé de louer chez Alamo, un des plus compétitifs de Californie. Contrairement à ce que nous avions pu lire sur internet, nous n’avons pas pris d’assurance, celle de notre carte de paiement étant amplement suffisante. Il faut savoir que dans l’état de Californie, le second conducteur est « offert », donc pas besoin de le rajouter lors de votre réservation (sinon ils vous feront payer un supplément ). Aux USA il faut une carte de crédit pour prendre de l’essence. Si vous n’en avez pas, deux options : si vous avez une carte de débit américaine et on vous demande votre code postal. Si ce n’est pas le cas comme nous, vous allez au guichet et vous prépayez votre carburant.

Pour trouver notre chemin nous avons opté pour le GPS de nos téléphones. Free propose un abonnement mobile et internet illimité et sans engagement pour 15€99 qui fonctionne très bien au Etat-Unis. Très pratique aussi pour les story instagram .

le sourire de Camille

Petites dépenses quotidiennes

Nous avons testé des restaurants sur la route, quelques-uns ont été de bonnes découvertes mais dans l’ensemble nous n’avons pas été séduits par les spécialités culinaires américaines. Je vous ai référencé nos bonnes adresses sur Mapstr, vous pouvez retrouver ma carte sous le pseudo jwithpassion.

Pour ce qui est des petits déjeuners nous avons fait quelques courses de bases (jus de fruit, brioche, banane, nutella …) pour les jours où nous étions en Airbnb. Sinon tous les motels où nous avons logé proposaient des petits déj à prix correct. D’ailleurs certain gros motels, ne vérifient pas qui accède à la salle de restauration. Cela nous a permis de ne payer que 2 petits déjeuners au lieu de 4!

Les hébergements

En hiver, les USA ne sont pas une destination bon marché. Il fait trop froid pour camper (surtout si comme nous vous venez de loin avec une limitation de bagages), et vu les températures que l’on a eues la nuit cela me semble aussi compliqué de dormir en van.

Pour une raison de budget nous avons réservé la plupart de nos hébergements en avance. Avantages: pas de prise de tête ni de perte de temps à trouver un lieu où poser nos valises et une gestion de ce poste de dépense sur plusieurs mois avant le départ.

Inconvénient: Cela ne nous a pas empêché d’avoir une mésaventure dans notre Airbnb de Los Angeles. Après 12h de vol, nous sommes arrivés épuisés dans une maison gelée! Il n’y n’avait presque plus de carreaux aux fenêtres californiennes* et il faisait 6° dedans comme dehors, on est loin de la chaleur rêvée de la Californie! Nous en avons informé l’hôte qui nous a fait livrer des chauffages d’appoint dès le lendemain … mais le karma s’est encore acharné. Vers 20h après le branchement des chauffages, le courant de la maison a sauté, impossible de le remettre! Nous voilà à 23h dans une maison glacée, sans électricité, dans un quartier pas très sûr, avec le ventre qui gargouille de faim et les jambes en compote après avoir marché toute la journée. Autant vous dire que tenter de joindre Airbnb ne fut pas simple non plus! En fin de compte nous nous sommes relogés dans un motel de Koreantown. La leçon que nous tirons de notre mésaventure : dans les grandes villes (surtout L.A) mieux vaut prendre un Airbnb un peu plus cher. Vous passerez surement un séjour plus agréable et moins stressant que le nôtre.

*L’image vaux mieux que les mots pour vous présenter La fenêtre Californienne ! Comme vous pouvez le constater ça laisse bien passer l’air…
la vue depuis la chambre de notre motel à L.A

Nous n’avions pas booké deux nuits à mi-chemin de notre parcours, ce qui nous fut plutôt utile car les voyages ne se passent pas toujours comme prévu ! En plein « shutdown », nous sommes arrivés après une journée de route à l’entrée fermée de Séquoia Park. Nous avons donc eu la liberté de partir plus tôt que prévu en direction de Yosemite valley. Nous avons trouvé très facilement un motel : Yosemite View Lodge, qui nous a permis de faire un « hot tub » mémorable avec de vrais américains !

Petite astuce : lorsque que vous réservez directement dans un motel, on va vous proposer une chambre avec deux lits « Queen » (en vous disant bien souvent qu’il n’y a que ça). Persévérez un peu dans votre négociation car ils ont tous des chambres classiques avec un seul grand lit double, ce qui s’avère être aussi un peu moins cher.

Mes immanquables !

Liste sans ordre de préférence de mes meilleurs moments et spots favoris durant ce voyage.

  • Death valley
  • Griffith Observatory
  • Le coucher de soleil sur Santa Monica
  • San Francisco
  • La pause café sur Pacifica State beach
  • Hagen Canyon Nature Trail
  • La toute petite ville de Shoshone et sa boutique locale
  • Old Buckaroo dinner, les meilleurs wings épicés « home made » de Sequoia park !
  • Le pique-nique improvisé à Shaver lake
  • Les champs d’orangers et de citronniers sur la route de Yosemite
  • Les flocons de neige sur le Half Dome
  • Big Sur et sa côte sauvage
  • Nepenthe le réconfort après la pluie
  • La Highway one, belle route même sous la pluie
les oranges de Californie

See you soon pour découvrir plus en détails chaque étape du voyage !

5 Comments

    • J.withPassion

      J’espère que tu pourra le réaliser ! C’était vraiment un voyage incroyable !Je vais faire d’autre article sur le roadtrip avec plus de détails de nos étapes, tu peux t’abonner au blog sur la page d’accueil si tu veux être prévenue de la sortie des articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *